Social Action Now!

An objective view to worldwide social issues

Allemagne : les réfugiés stigmatisés après des violences

             D’après Thibaut Madelin, les allemands sont en émoi suite aux nombreuses agressions sexuelles de la part des réfugiés qui ont eu lieux dans leur propre pays près de la gare de Cologne. La nouvelle a aussitôt fais réagir la chancelière allemande qui n’a pas hésité à s’exprimer face à l’attitude « primitive » des réfugiés et son parti a exposé des mesures à prendre contre les coupables mais la Gauche est intervenue avant que toute décision ne soit prise. Des évènements similaires s’étant présentés dans d’autres villes d’Allemagne, les habitants semblent tendus quant à une possible collision aves les réfugiés (Les Echos, Janv. 2016).

En effet, Thibaut Madelin, correspondant à Berlin, reporte que l’Europe, et notamment l’Allemagne, se retrouve en plein milieu d’une crise de réfugiés, l’auteur rapporte que plus d’une agression sexuelle ont été commises par des jeunes hommes d’apparence arabe ou nord-africaine selon les témoins, âgés entre 18 et 35 ans aux alentours de la gare de Cologne durant la nuit de la Saint-Sylvestre. D’ailleurs, cette gare est connue par les habitants du pays pour son grand nombre de pickpockets.

Face à ces actes barbares, Angela Merkel a pris contact avec la maire de Cologne, autrement dit Henriette Reker qui, durant le mois d’Octobre de l’année 2016, avait été attaquée à coup de poignard pour avoir soutenu la cause des migrants. Dans son appel, la chancelière a fais part de son indignation alors que l’Allemagne prenait des mesures pour accueillir les réfugiés au sein de leur pays. Selon Heiko Maas, ministre de la justice en Allemagne, les agressions sexuelles qui ont eu lieux près de la gare de Cologne sont ni plus ni moins une : « nouvelle forme de criminalité organisée ». En raison de cette barbarie, la CSU a demandé à ce que les réfugiés responsables des agressions sexuelles soient renvoyés hors des frontières de l’Allemagne. Cependant, Hannelore Kraft, ministre ministre-présidente sociale-démocrate de Rhénanie du Nord-Westphalie, est intervenue avant que la CSU puisse expulser les réfugiés.

Ainsi, en l’approche du carnaval qui se déroule chaque année dans la ville de Cologne, la maire de la ville a exigé un renforcement au niveau de la sécurité et pour cette raison, les forces de l’ordre devront répondre présentes. Pour sensibiliser les femmes qui sont généralement les principales victimes de ce type d’agressions, des campagnes d’information sur le bon comportement à adopter en cas de danger seront également mis en place. Si la ville de Cologne semble affectée par des actes odieux, il en est de même pour les villes d’Hambourg et Stuttgart qui ont subi des évènements comparables, nous obligeant à nous demander si l’intégration entre les centaines de milliers de réfugiés et les allemands va être un succès ?

Source :

Article écrit par Thibaut Madelin dans Les Echos, intitulé “Allemagne : les réfugiés stigmatisés après des violences”. Repris de : http://www.lesechos.fr/monde/europe/021598391687-allemagne-les-refugies-stigmatises-apres-des-violences-1189753.php

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: