Social Action Now!

An objective view to worldwide social issues

L’Europe sous pression

              D’après Jean-Pierre Stroobants et Benoît Vitkine, la montée du nombre de refugiés dans les Balkans mettrait l’Europe sous pression. En effet, le continent est touché par une grande vague de réfugiés qui décident de trouver refuge en Europe en passant soit par les Balkans, soit par la Grèce dû au fait que plusieurs pays européens aient décidé de fermer leur frontière afin de limiter le nombre de nouveaux venus dans leur pays (ONM, 2015). Toutefois, l’arrivée des étrangers n’est pas le seul problème qui se pose à l’Europe : des centres spécifiques pour venir en aide aux réfugiés ont été mis en place dans quelques pays européens mais ces derniers ne veulent pas s’y soumettre, voyant dans ces systèmes un moyen pour les autorités de les priver de leurs droits. Face à ces différents problèmes, les représentants européens ont pris des mesures consistant à départager équitablement les réfugiés dans divers pays de l’Europe et ils espèrent même obtenir de l’aide de leurs voisins turcs qui possèdent déjà à l’intérieur de leur pays 2 millions de réfugiés syriens (Le Monde, Oct. 2015).

En effet, les deux auteurs reportent que le contient n’est pas prêt de s’en arrêter-là avec l’histoire des réfugiés et ceci s’explique principalement par les décisions qui ont été prises par les gouvernements européens dans lesquelles il est dit être nécessaire de fermer toutes les frontières afin de limiter le nombre de réfugiés. Selon les données de l’Organisation Nationale pour les Migrations, il y aurait eu environ 28.000 réfugiés qui auraient réussi à atteindre l’Europe en passant par les côtes grecques entre le 16 et le 18 Octobre 2015.

Jean-Pierre Stroobants et Benoît Vitkine affirment que les réfugiés voient les pays des Balkans comme un endroit stratégique puisque leur but n’est pas tant de rester dans ces pays mais plutôt de rejoindre l’Autriche, la Suède mais surtout l’Allemagne. Étant donné que plusieurs pays d’Europe ont décidé de fermer leur frontière tels que la Hongrie ou encore la Croatie, les nouveaux venus au sein de l’Europe ont trouvé refuge en Slovénie qui est devenue leur toute novelle cible, le pays ayant accueilli 19.500 réfugiés le Vendredi 16 Octobre. Face à cette situation, les autorités slovènes ont fais appel à l’aide de l’Union Européenne, bien qu’ils affirmaient gérer la situation, car ces derniers sont conscients du fait qu’ils ne seront pas en mesure de stopper et gérer par la même occasion, l’arrivée de tous ces réfugiés qui cherchent asile en Europe.

Cette situation effraie de plus en plus les dirigeants européens alors qu’ils pensaient enfin avoir trouvé une solution pour un partage équitable du nombre de réfugiés au sein des pays membres de l’UE, voire même avec la Turquie. En effet, les représentants turcs ont tenté de négocier avec ceux de l’Europe afin de laisser partir leur 2 millions de réfugiés syriens contre une aide financière d’environ 2 milliards d’euros.

Il existe en Europe des centres d’enregistrement et d’identification que l’on appelle les « hot spots » mais ces systèmes sont confrontés depuis peu à la réticence des réfugiés qui voient là-dedans un moyen pour les autorités européennes de les privés de leurs droits que leur statut leur offre, à savoir : logement décent, éducation pour les enfants, aides sociales, etc.

Source :

Article du journal Le Monde co-écrit par Jean-Pierre Stroobants et Benoît Vitkine, intitulé “L’europe sous tension face à un nouvel afflux de réfugiés dans les Balkans”. Repris de:  http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/10/21/les-refugies-toujours-plus-nombreux-dans-les-balkans_4793863_3214.html

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: